Contexte

Il est démontré qu’une activité physique adaptée permet aux patients cancéreux de maintenir leurs capacités physiques, de garder leur autonomie, de diminuer les effets secondaires de leurs traitements chimio-thérapeutiques, et enfin, de mieux récupérer des interventions chirurgicales, etc. En bref, le sport permet d’améliorer la qualité de vie des patients et de leur apporter un véritable soutien.

 

Projet

Ce projet propose d’offrir aux patients suivis aux HUG de s’inscrire à un programme d’activités physiques personnalisé, sous la supervision et le coaching de physiothérapeutes spécialement formés. Dès l’annonce de sa maladie, le patient est encadré par ces physiothérapeutes pour des exercices précis et adaptés à ses problèmes. Il participe à des cours (individuels et en groupe) dans la salle de sport aménagée à cet effet. Le bénéfice de l’activité physique est mesuré.

 

Chefs de projet

Docteur Alexandre Bodmer, Médecin adjoint responsable d'unité, Service d'oncologie, Département d’oncologie, Hôpitaux Universitaires de Genève
Docteur Thibaud Kössler, Médecin chef de clinique,  Service d'oncologie, Département d’oncologie, Hôpitaux Universitaires de Genève

Galerie Photo