Contexte

Actuellement, les patients devant subir une intervention chirurgicale ou impliqués dans une étude de recherche clinique donnent leur consentement éclairé par signature d’un document papier. La législation autour de ces documents est pointue : les patients doivent confirmer leur consentement 72 heures après la première signature du document, et pouvoir accéder en tout temps à ces documents s’ils souhaitent de plus amples informations. Les documents sont ensuite scannés et enregistrés dans le dossier du patient. Cette procédure est chronophage et laborieuse.

 

Projet

Le projet propose de développer* l’obtention d’un consentement par voie électronique pour alléger la procédure administrative et améliorer la relation de confiance entre patients (sujets de recherche) et soignants (chercheurs). Les patients signent sur une tablette après discussion avec le médecin explicitant clairement les conditions de prise en charge. Après 72 heures, ils reçoivent un email demandant une confirmation automatique de leur consentement, par simple retour d’email. Les documents sont automatiquement enregistrés dans le Dossier patient intégré ainsi que dans MonDossierMedical.ch, et consultables en tout temps par les médecins et les patients.
(*) en exploitant les systèmes @neurIST, AneuX et SwissSOS

 

Chef de projet

Docteur Philippe Bijlenga, Médecin adjoint agrégé, Service de neurochirurgie, Département des neurosciences cliniques, Hôpitaux universitaires de Genève

Galerie Photo