Contexte

Le diabète est une maladie chronique du métabolisme cellulaire. Nombre de personnes sont touchées en Suisse et nécessitent un suivi rigoureux, voire un traitement quotidien. Depuis des années, le groupe de recherche cherche à définir les facteurs impliqués dans la régulation des gènes codant pour les deux hormones essentielles au contrôle de l'homéostasie du glucose.

 

Projet

Le projet consiste à développer les travaux de ce laboratoire réputé afin de mieux comprendre les dysfonctionnements métaboliques et leurs liens génétiques. Quel est le mécanisme d’action des facteurs externes dans le diabète? Peut-on trouver une origine génétique? Comment modérer et agir sur ces facteurs pour transformer leur action? Quels rôles ont-ils dans la résistance thérapeutique à l’insuline? En vue de nouvelles thérapies, l’équipe du Laboratoire de diabétologie moléculaire travaille également sur des marqueurs biologiques et génétiques.

 

Chef de projet

Professeur Jacques Philippe, Médecin chef de service, Service d’endocrinologie, diabétologie, hypertension et nutrition, Département des spécialités de médecine, Hôpitaux universitaire de Genève