Contexte

Le développement de nouvelles thérapies contre le cancer est toujours un besoin critique. Parmi les solutions récentes, l’immunothérapie cellulaire personnalisée, qui fait appel aux antigènes spécifiques du patient, augmentant ses chances d’efficacité ciblée. Cette méthode utilise tous les types de cellules cancéreuses pour générer un effet immunothérapeutique et permet de traiter n’importe quelle tumeur, liquide (onco-hematologie) ou solide. Des premiers résultats de recherches ont démontré leur efficacité clinique.

 

Projet

Le projet consiste à poursuivre les travaux dans ce sens, sous forme de programmes de recherche clinique en immunothérapie ciblée. Il est mené par l’un des groupes leaders dans ce domaine au niveau mondial.
On va utiliser les cellules du patient combinées aux agents booster de son propre organisme, afin de favoriser l’efficacité de la destruction tumorale, tout en respectant les règles biologiques d’attaques immunitaires. 

 

Chef de projet

Professeur Nicolas Mach, Médecin adjoint agrégé responsable d'unité, Service d'oncologie, Département d'oncologie, Hôpitaux universitaires de Genève