Contexte

L’Hôpital de Bellerive, situé dans la campagne genevoise, accueille des personnes dont l’état de santé nécessite une hospitalisation pour des soins de réadaptation médicale et des soins palliatifs. Partant du principe que la vie vaut la peine d’être vécue naturellement jusqu’à son terme et que toutes les ressources médico-soignantes, psycho-sociales et spirituelles doivent être mises à disposition des personnes en soins palliatifs, l’accompagnement des patients y est une préoccupation essentielle. Dans les derniers temps de vie, l’entourage souhaite souvent assurer une présence constante, y compris la nuit. Les proches sont alors contraints à «camper» à tour de rôle à côté du patient ou à faire des aller-retours fréquents, avec la crainte d’être absents à un moment important. Une situation encore aggravée lorsque les familles viennent d’autres cantons ou de l’étranger.

 

Projet

Le projet consiste à mettre à disposition de l’entourage des patients un lieu d’hébergement temporaire, équipé d’un espace sommeil ainsi qu’un espace cuisine et repas. Salle de bains, rangements, télévision : l’aménagement a été pensé par un groupe de travail pluridisciplinaire. Grâce à cet espace d’intimité et de repos, on facilite la présence et le relais des proches auprès du patient  et on prévient également l’épuisement des accompagnants. Une trentaine de familles devrait pouvoir bénéficier de ce studio chaque année.

 

Cheffe de projet

Professeure Sophie Pautex, Médecin adjointe agrégée responsable d'unité, Service de médecine de premiers recours, Département de médecine communautaire,
premier recours et urgences, Hôpitaux universitaires de Genève

Galerie Photo