Contexte

Les troubles obsessionnels compulsifs, également appelés TOC, se caractérisent par des pensées intrusives et répétitives ainsi qe par un comportement ritualisé. Or, les récentes études de neuro-imagerie suggèrent que ces symptômes peuvent être liés au dysfonctionnement des connexions neurales dans le cortex et en particulier au niveau de l’amygdale basale du cortex. On peut donc souhaiter pouvoir proposer un nouveau traitement sur cette base.

 

Projet

Le projet consiste à développer un nouveau protocole thérapeutique visant à réactiver les signaux électriques dans la zone cérébrale responsable des troubles obsessionnels compulsifs. L’idée est de stimuler l’amygdale cérébrale par la lumière, selon un protocole utilisé sur des souris et d'analyser les résultats de cette stimulation sur leur comportement. Sur la base des résultats obtenus, un protocole thérapeutique sera développé chez l'homme.

 

Chefs de projet

Professeur Christian Lüscher, Département des neurosciences fondamentales, Faculté de médecine, Université de Genève

Professeur Luc Mallet, Département de psychiatrie, Faculté de médecine, Université de Genève