Contexte

Depuis plus de 20 ans, l'équipe du Professeur Pierre-Yves Dietrich travaille à comprendre comment le système immunitaire peut agir contre les cancers du cerveau (gliomes), pour lesquels les traitements conventionnels ont malheureusement une activité très limitée. Les gliomes sont des tumeurs dévastatrices car elles se développent dans les zones du cerveau qui contrôlent nos émotions et nos sens ou encore nos capacités à marcher, parler, écrire, sentir, aimer ou penser. L'utilisation de notre propre système de défense est une stratégie de recherche prometteuse. Le but est de déclencher ou renforcer une réponse immunitaire qui va reconnaître les cellules cancéreuses et les détruire sans pour autant affecter les cellules saines du cerveau ou du reste du corps. Mais les antigènes de gliomes ne sont pas encore clairement identifiés et les règles de la réponse immunitaire dans le cerveau sont mal connues.

 

Projet

Ce projet doit contribuer au développement d'immunothérapies dirigées spécifiquement contre des cibles antigéniques définies, tout en contournant les systèmes de défense mis en place par les gliomes. Il doit également prendre en compte le site très particulier dans lequel surviennent ces tumeurs. En effet, le cerveau a des caractéristiques anatomiques et fonctionnelles remarquables qui impliquent que l'initiation et la régulation des réponses immunitaires dans cet organe doivent obéir à des règles particulières. Enfin, des premiers essais cliniques exploitant cette méthodologie pour une vaccination contre le cancer sont en cours.

 

Chefs de projet

Professeur Pierre-Yves Dietrich, Directeur de département, Département d’oncologie, Hôpitaux Universitaires de Genève
Docteure Valérie Dutoit, Biologiste, Service d’oncologie, Département d’oncologie, Hôpitaux Universitaires de Genève
Docteur Paul Walker, Biologiste, Service d’oncologie, Département d’oncologie, Hôpitaux Universitaires de Genève

 

Avec le généreux soutien de 

Galerie Vidéo