Contexte

L'hôpital de Bellerive accueille des patients en médecine palliative ainsi qu'en réadaptation médicale, par exemple pour récupérer après une atteinte neurologique. Les douleurs ressenties par ces patients sont intenses et régulières. La relaxation par un bain chaud est souvent très efficace mais non utilisable chez des patients qui ne peuvent être mis en contact avec l'eau ou être manipulés (déshabillage/habillage délicat).

 

Projet

Le projet propose un lit de flottaison qui présente les mêmes avantages qu'un bain, mais sans eau. Le patient flotte sur une surface plane. C’est seulement par un film souple qu’il est séparé de l'eau, agréablement chaude. Sa charge pondérale ressentie est divisée par 7. Placé dans une ambiance calme et relaxante, baigné de lumières douces, il oublie un peu ses douleurs.

 

Cheffes de projet 

Madame Huguette Guisado, Infirmière responsable assistante des soins, Département de réadaptation et de médecine palliative, Hôpitaux Universitaires de Genève

Madame Cécile Rossier-Lopez, Adjointe de l’administratrice, Service de gestion, Département de réadaptation et de médecine palliative, Hôpitaux Universitaires de Genève