Communiqué de presse

Plus qu’une œuvre d’art de l’artiste Thomas Perrodin, cette installation monumentale couvre les 80 mètres du couloir, murs et plafonds compris, menant aux soins intensifs. La composition originale proposée par l’artiste a été spécialement conçue pour être appréciée par les patients alités, les proches ou le personnel empruntant ce tracé. La succession de plans paysagés donne ainsi un panorama onirique où les baleines dansent dans le ciel, un enchantement pour le spectateur. Le titre de l’œuvre L’opéra des baleines est inspiré par le nom du bâtiment Opéra où se situe le couloir.

Les affaires culturelles des HUG et la Fondation privée des HUG ont inaugurée l’œuvre artistique L’Opéra des baleines de Thomas Perrodin, située dans le bâtiment Opéra des HUG, niveau 0, couloir menant aux soins intensifs (accès par l’entrée principale 4, rue Gabrielle-Perret-Gentil, 1205 Genève).

  • L’installation monumentale couvre les 80 mètres du couloir, murs et plafonds compris, menant aux soins intensifs. La composition originale proposée par l’artiste a été spécialement conçue pour être appréciée par les patients alités, les proches ou le personnel empruntant ce tracé. La succession de plans paysagés donne ainsi un panorama onirique où les baleines dansent dans le ciel, un enchantement pour le spectateur. Le titre de l’œuvre L’opéra des baleines est inspiré par le nom du bâtiment Opéra où se situe le couloir.

 

La réalisation de cette œuvre artistique a vu le jour grâce aux généreux donateurs de la Fondation privée des HUG.