Contexte

Depuis 2014, l'Europe et la Suisse se trouvent dans une situation d'urgence devant l'explosion de demandeurs d'asile. Leur parcours migratoire, particulièrement long et difficile, a un impact fort sur leur état de santé physique et mental. Arrivée dans leur pays d'accueil, cette population doit s'intégrer dans la société. L'alimentation occupe alors une place centrale dans la vie quotidienne et dans leur démarche d’intégration, en lien avec leur état de santé . Au vu des répercussions médicales, humaines et sociétales, la détection et la prise en charge de la malnutrition protéino-énergétique de ces populations vulnérables représente un enjeu important. 

 

Projet

Le projet consiste à mettre en place un programme interventionnel de prise en charge de ces personnes, par un état des lieux de leur situation nutritionnelle, leurs carences et leurs besoins, et à les aider à s'adapter à un nouveau régime alimentaire. Une action préventive limitant les cas de malnutrition est ainsi déployée. 

 

Cheffe de projet

Madame Sylvie Rolet , Diététicienne responsable, Département de médecine communautaire, de premier recours et des urgences, Hôpitaux Universitaires de Genève