Contexte

Les cellules souches hématopoïétiques sont capables de se régénérer, ce qui représente un énorme potentiel pour assurer la régénérescence de toutes les cellules sanguines.

 

Projet

Le projet consiste à étudier les mécanismes de réplication des cellules souches hématopoiétiques chez le Zebrafish (poisson-zèbre utilisé en laboratoire) et à en transposer le protocole chez l'homme afin d’apporter de nouvelles solutions thérapeutiques à des maladies comme l'anémie et les leucémies. 

 

Chefs de projet

Professeur Julien Bertrand, Professeur assistant, Département de pathologie et immunologie, Faculté de médecine, Université de Genève 

Professeur Thomas Matthes, Médecin adjoint agrégé, Service d’hématologie, Département d’oncologie, Hôpitaux universitaires de Genève 

 

Où en sommes nous?

Avril 2018: Après deux ans d’étude, les chercheurs ont pu confirmer la voie de maturation des cellules souches en cellules hematopoiétique dans le zebrafish.
La phase de duplication avec des cellules souches humaines a à présent débutée.
Durant ces travaux, un nouveau facteur moléculaire a été identifié comme acteur clé dans la différenciation des cellules: une nouvelle piste dans le monde moléculaire menant à la génèse de tous les types cellulaires existants chez l’homme.

 

Galerie Photo

Pour aller plus loin