Contexte

Les patients hospitalisés dans l’unité de neurorééducation aiguë présentent des atteintes neurologiques et neurochirurgicales complexes. Suite à un traumatisme crânien sévère, un accident vasculaire cérébral ou une rupture d’anévrisme, différentes sphères cérébrales peuvent être touchées : cognition, communication, comportement, motricité, sensibilité, déglutition, etc. Faute d’outils spécifiques adaptés aux atteintes sévères, il est souvent difficile d’identifier de manière précise les déficits cognitifs, émotionnels et comportementaux à prendre en compte.

 

Projet

Le projet consiste à mettre en place un outil d’évaluation spécifique pour ce type de patients avec lésions graves. Proposé par une équipe interdisciplinaire de psychologues, ergothérapeutes et neurologues, il est développé sur la base des interfaces informatiques existantes dans l’institution.
En parallèle, une brochure dédiée aux proches fournit des recommandations sur les soins à donner à ces patients, notamment dans l’intention de ne pas les fatiguer par une stimulation trop profonde.

 

Où en sommes-nous?

Octobre 2019: Deux outils, et non un, sont en cours de développement afin de répondre au mieux aux besoins des patients NRA. Courant 2021, ces outils auront été évalués et une brochure éditée en faveur des patients.

 

Cheffe de projet

Eve Monbaron, Logopédiste, Service de neurologie, Département des neurosciences cliniques, Hôpitaux Universitaires de Genève