Contexte

La barrière de la langue constitue un véritable problème dans la prise en charge de patients ne maîtrisant pas le français. La communication est fondamentale dans la mise en place d’une relation de confiance et la pose d’un juste diagnostic. Or, les HUG  sont plus que jamais confrontés à des patients récemment arrivés,  n’ayant pas de langue commune avec les soignants. Les besoins les plus importants concernent le tigrigna, parlé en Erythrée, le farsi, langue afghane, et, dans une moindre mesure car certains collaborateurs sont arabophones, l’arabe pour les réfugiés syriens.

 

Projet

Le projet consiste à mettre en pratique, en milieu clinique, un logiciel développé en 2016 et 2017 en collaboration avec la Faculté de traduction et d’interprétation de l’Université de Genève. Cet outil numérique permet d’assurer une traduction systématique et quasi-simultanée entre les soignants et leurs patients. Une fois confirmée la qualité de ce système en termes de justesse des informations échangées, le logiciel sera mis à disposition de tous les services des HUG.

 

Où en sommes-nous?

Septembre 2021 : BabelDr est un outil de traduction fiable du langage médical, qui permet de traduire en 6 langues (espagnol, arabe, tigrigna, albanais, afghan, dari) les échanges entre le patient et son soignant. Le patient peut également répondre par le biais de pictogrammes. Il intègre également la langue des signes de Suisse romande, une première mondiale pour le domaine médical. À l’inverse des outils de traduction automatique classique, BabelDr est fiable pour le discours médical et garantit la protection des données.  Contrairement à des logiciels intégrant le langage médical, BabelDr permet de parler assez librement dans le système sans avoir à rechercher des phrases pré-définies. A l’heure actuelle, cet outil innovant est utilisé aux urgences des HUG mais aussi dans le secteur de dépistage COVID.

 

Chefs de projet

Docteur Hervé Spechbach, Médecin adjoint responsable d'unité, Service de médecine de premier recours, Département de médecine de premiers recours, Hôpitaux universitaires de Genève
Professeure Pierrette Bouillon, Professeure ordinaire, Département de traitement informatique multilingue, Faculté de traduction et d'interprétation, Université de Genève