Contexte

Le CPAM est une maladie congénitale caractérisée par des malformations des tissus des poumons de l’enfant. Mais il existe plusieurs types de CPAM : selon le type, une intervention chirurgicale sera nécessaire pour retirer la lésion pulmonaire afin d’éviter qu’elle ne devienne maligne ou engendre des complications infectieuses. Dans les cas les plus sévères, l’enfant devra même subir une ablation partielle ou totale du poumon. L’enjeu principal est donc de bien caractériser le type de malformation pulmonaire auquel on a affaire.

 

 

Projet

Ce projet consiste à étudier les mécanismes biologiques et cellulaires menant à une malformation congénitale pulmonaire, en utilisant des techniques d’analyse microphysiologique et microarchitecturale et en les combinant aux observations cliniques. Il permet ainsi d’affiner le diagnostic des malformations pulmonaires et de déterminer plus précisément la prise en charge adéquate.

 

 

ChefFEs de projet

Docteure Isabelle Ruchonnet-Métrailler, Médecin adjointe agrégée, Service des spécialités pédiatriques, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux Universitaires de Genève & Privat docente, Département de Pédiatrie, Gynécologie et Obstétrique (PETRI), Faculté de Médecine de l’Université de Genève
Professeure Marie-Luce Bochaton-Piallat, Professeure associée, Département de Pathologie et Immunologie (PATIM), Faculté de Médecine de l’Université de Genève