Contexte

Dans de nombreux pays, « des assistants-cliniques » (Physician Assistants, Physician Associates ou Nurse practitioners) s’occupent des patients avec une mission qui se situe entre celle des médecins et celle des infirmiers. C’est également le cas dans certains hôpitaux suisses. Ces soignants, de plus en plus nombreux, travaillent sous la supervision d’un médecin. Ils accomplissent des tâches similaires à celles d’un interne débutant, y compris la visite des patients, les prescriptions intra-hospitalières, la dictée de lettres de sortie, et la préparation d’ordonnances de sortie.

 

 

Projet

Le projet a pour but de tester et implémenter ce nouveau métier dans le service de chirurgie viscérale des HUG en déployant 3 assistants-cliniques dans le service de chirurgie viscérale pour une phase pilote de 2 ans. Après la visite de centres suisses de référence dans le domaine (Winterthur, Berne) et la préparation de prises en charge standardisées, il est prévu de sélectionner et former trois infirmiers au métier d’assistant clinique. Chacun travaillera dans un des trois teams du service (oeso-gastrique, hépato-bilio-pancréatique et colo-proctologique) sous la supervision d’un chef-de-clinique et en collaboration avec les infirmiers et les IP managers. Les buts sont d’améliorer la satisfaction des patients et des équipes médico-soignantes, de diminuer les durées de séjour et enfin, de libérer du temps pour la formation chirurgicale technique des internes.

 

 

Chefs de projet

Professeur Christian Toso, Médecin-chef de service, Service de chirurgie viscérale, Département de chirurgie, Hôpitaux Universitaires de Genève et  Professeur ordinaire, Département de chirurgie, Faculté de médecine de l’Université de Genève
Madame Virginie Briet, Infirmière responsable des soins, Service de gestion, Département de chirurgie, Hôpitaux Universitaires de Genève