Contexte

Mortelle il y a 25 ans, l'infection à VIH est aujourd'hui compatible avec une vie normale, avec une pilule à avaler par jour. Malheureusement, beaucoup de patients ne profitent pas pleinement de cette révolution car stigma et discriminations impactent sur leur quotidien, et en particulier, sur leur sexualité. Il en résulte une détresse supplémentaire.

 

 

Projet

Ce projet, développé conjointement par l’unité VIH, le département de gynécologie-obstétrique et la section sexualité, propose une formation dédiée aux soignants et une information dédiée aux patients, pour les aider à parler sexualité et à améliorer leur confort de vie.

 

 

Où en sommes-nous?

Décembre 2020: Grâce à ce projet, nous avons mis en évidence le souhait des soignant.e.s de se former dans le domaine de la sexualité pour la prise en charge des personnes vivant avec le VIH, mais aussi d’élargir leur réseau professionnel, afin l’orienter au mieux leurs patient.e.s. Nous avons également démontré le désir des personnes vivant avec le VIH d’intégrer la question de leur vie intime, et de leur la sexualité au sein même de leurs consultations médicales, que ce soit par le biais d’une information écrite, ou par la proposition de consultations personnelles ou de couples avec un.e psycho-sexologue.

 

 

Chefs de projet

Professeure Alexandra Calmy, Médecin adjointe agrégée, Responsable d’unité, Service des maladies infectieuses, Département des spécialités de médecine, Hôpitaux universitaires de Genève
Docteur Francesco Bianchi-Demicheli, Médecin adjoint agrégé, Service d’obstétrique, Département de gynécologie et d’obstétrique, Hôpitaux Universitaires de Genève