Contexte

Le suicide est l’une des trois causes principales de décès pour les adolescents et les jeunes adultes. Depuis 1994, un partenariat entre les HUG et la Fondation Children Action a donné lieu à une unité de crise offrant des soins, des recommandations et un suivi sur plusieurs semaines des jeunes à risque suicidaire et leurs proches: "Malatavie". Il apparaît ainsi qu’un suivi sur plusieurs années serait éminemment souhaitable au delà de l'hospitalisation et de la période de crise, pour maintenir un lien avec ces jeunes et, bien sûr, faire diminuer les risques de récidive.

 

Projet

Ce projet propose de maintenir le lien avec les jeunes patients ayant fait une tentative de suicide et de les observer afin d’identifier les facteurs de risques, en collaboration étroite avec les médecins traitants, les familles et les proches. Il s'appuie sur un binôme psychologue-infirmier en contact régulier avec le patient, par SMS et entretiens, à 6 mois, 1 an et deux ans. Ce binôme met en place un nouveau volet d'itinéraire clinique dans le réseau de soins et encourage l’implication active du jeune patient.

 

Chefs de projet
 

Docteure Anne Edan, Médecin adjointe responsable d'unité, Département de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux universitaires de Genève

Docteur Remy Barbe, Médecin adjoint responsable d'unitl, Service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, Département de l'enfant et de l'adolescent,
Hôpitaux universitaires de Genève