contexte

Les cancers de la sphère ORL font partie des maladies très invalidantes et agressives. Leurs conséquences esthétiques et fonctionnelles sont terribles pour le patient, car elles ne peuvent être dissimulées. Visibles par tous, elles affectent la capacité des patients à communiquer, à manger en public, à respirer, à voir et à entendre. Ceci conduit souvent à un isolement social, à une incapacité de travailler, à de l'anxiété et à une dépression. Pour limiter ces conséquences, les patients doivent pouvoir bénéficier de soins optimaux faisant intervenir différents spécialistes de plusieurs disciplines. 

 

Projet

Ce projet propose la création d'une structure multidisciplinaire permettant sur un même site (la policlinique ORL des HUG) un suivi personnalisé des patients, durant une même journée. En parcourant ce circuit, le patient pourra rencontrer un médecin ORL spécialisé, un infirmier spécialisé dans les aspects psychologiques, esthétiques et techniques (trachéotomie) liés à sa maladie, un diététicien et un logopédiste (déglutition et phonation). Ces évaluations globales permettent d'identifier les problèmes spécifiques de chaque patient mais aussi de nourrir une base de données favorisant le développement de nouveaux programmes de recherche. 

 

chefs de projet

Docteur Yan Monnier, Médecin adjoint agrégé responsable d'unité, Service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale, Département des neurosciences cliniques, Hôpitaux Universitaires de Genève & Privat docent, Département de Neurosciences cliniques (OTONO), Faculté de Médecine de l’Université de Genève

Docteur Nicolas Dulguerov, Médecin adjoint responsable d'unité, Service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale, Département des neurosciences cliniques, Hôpitaux Universitaires de Genève

Monsieur Ludovic Vande Rosieren, Infirmier responsable d'unité ou de secteur, Service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale, Département des neurosciences cliniques, Hôpitaux Universitaires de Genève