Contexte

Les effets néfastes du tabagisme sur la santé sont encore majorés durant la grossesse et les premiers mois de vie de l’enfant. Les femmes enceintes qui fument ont un risque accru de fausse couche, d'avortement spontané ou de naissance prématurée.
S’ajoute à cela après la naissance, l’augmentation des risques de mort subite du nourrisson, d’asthme et d’infections des voies respiratoires pour le bébé. En 2016, un questionnaire diffusé à la Maternité des HUG à 213 femmes enceintes et à terme, montrait que 14% d’entre elles fumaient. En revanche, il a été clairement démontré que la grossesse et la maternité représentent des périodes propices au sevrage tabagique, les femmes étant à ces moments là plus sensibles à la problématique du tabac.

 

Projet

Le projet consiste en une consultation spécialisée destinée aux femmes enceintes (ou ayant récemment accouchée) prises en charge en obstétrique et qui souhaitent arrêter de fumer, faire une pause ou diminuer leur consommation de tabac. Une équipe de sages-femmes formées en tabacologie accompagne les futures ou jeunes mamans dans leur sevrage tabagique. Cette consultation sera mise en place en mai 2019 à la Maternité en collaboration avec le Centre d’information et de prévention du tabagisme (CIPRET), membre de Carrefour addictionS.
En parallèle, une campagne de sensibilisation adressée au personnel soignant sera conduite pour faire tomber, par exemple, les fausses idées : mieux vaut continuer à fumer un peu durant la grossesse qu'arrêter totalement.
Les deux premières années du projet permettront de faire connaître la consultation sage-femme : grossesse et tabac des HUG auprès du public et des professionnels. Une brochure spécifique pour les femmes enceintes fumeuses sera éditée.

 

Où en sommes-nous ?

Novembre 2021 : Entre mai 2020 et octobre 2021, près de 90 patientes ont participé à des consultations d’aide au sevrage tabagique destinée aux femmes enceintes. Face à ce succès, les HUG ont décidé de pérenniser ce programme auprès de leurs patientes. 

Afin de la mettre en place, nous avons répondu aux objectifs du projet, à savoir :

  • Formation de deux sages-femmes
  • Création de supports d’information destinés aux soignants et aux patients
  • Formation des soignants, des médecins et des professionnels de la périnatalité du canton de Genève

Cette consultation a porté ses fruits et a permis une amélioration notable de l’arrêt ou de la diminution du tabac durant la grossesse jusqu’aux 6 mois post-partum.

Les patientes ont apprécié ce moment de partage et d’accompagnement.

Une brochure a été réalisée pour informer les femmes enceintes de l'existence de cette consultation.

 

Chefs de projet

Madame Claudie Godard, Sage-femme et responsable d'unité, Service d'obstétrique, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux Universitaires de Genève

Professeur Jean-Paul Humair, Médecin adjoint agrégé, Service de médecine de premier recours, Département de médecine de premier recours, Hôpitaux Universitaires de Genève & Professeur titulaire, Département de médecine de premier recours, Faculté de médecine de l'Université de Genève