cONTEXTE

L'infertilité, qui touche près d’un couple sur six, peut être émotionnellement et physiquement très éprouvante, de même que les méthodes qui sont tentées pour faire face au problème. Les implications psychologiques sont importantes et encore accentuées par la pression sociale. Une grande anxiété, voire une dépression peut s'installer, surtout après des tentatives infructueuses de traitement. Ces souffrances ont un impact négatif sur la qualité de vie, peuvent conduire à l'arrêt des traitements et même aggraver l'infertilité.

 

pROJET

Le projet consiste en des interventions basées sur la pleine conscience comme outil thérapeutique contre l’infertilité. Un programme spécifique «Désir de parentalité» proposant des séances de méditation de pleine conscience existe déjà aux HUG via l’application mobile Petit Bambou. Le but est d'atteindre un état d'alerte, une relaxation ciblée en prêtant attention aux pensées et aux sensations, sans jugement.
Cet état permet une réduction du stress et a révélé un impact plutôt positif sur les niveaux d'anxiété, la dépression, les taux de grossesse et la qualité de vie des patients. Habituellement, les interventions basées sur la pleine conscience nécessitent une participation régulière aux séances en plus d'une pratique quotidienne de méditation à domicile. Les investigations et les traitements de l'infertilité prennent également beaucoup de temps. Le but de ce projet est d'évaluer l'efficacité d'un e-outil de pleine conscience qui ne nécessite pas de présence aux séances et propose de courtes méditations, plus faciles à intégrer dans un emploi du temps déjà chargé.

 

cHEFFE DE PROJET

Docteure Marie Isabelle Streuli, Médecin adjointe agrégée responsable d’unité, Service de gynécologie, Département de la femme, de l’enfant et de l’adolescent, Hôpitaux Universitaire de Genève & Chargée de cours, Faculté de médecine, Département de pédiatrie, gynécologie et obstétrique, Faculté de médecine de l’Université de Genève