Contexte

En psychiatrie, entre la prise en charge pendant l’adolescence et celle du jeune adulte, la transition n’est pas toujours aisée. Si le lien n’est pas assuré, le patient arrête ses traitements, n’est plus épaulé dans ses moments de crise et se néglige. Le risque de "décrochage" est alors fréquent : il concerne plus d’un jeune sur deux et nombreux sont ceux qui se retrouvent en marge de la société. En Europe, plusieurs programmes ad hoc ont été testés et montrent l’importance d’une transition bien orchestrée.

 

Projet

Le projet propose de mettre en place un système de prise en charge en réseau des patients suivis en psychiatrie et devant accomplir la transition « enfant-ado-jeune adulte ».
Ceci suppose d’organiser un itinéraire clinique cohérent et adapté. Le programme mis au point sera testé et évalué.

 

où en sommes-nous ?

Avril 2022 : Motivés par les constations faites, l'équipe concentre ses efforts sur le développement de solutions. Les processus de transition dans différents cantons ont été identifiés. Un premier article scientifique a été publié et plusiseurs autres sur le thème de transition et de la recherche clinique sont en cours d'écriture. L'équipe du projet souhaiterait, par la suite, mettre en place un processus clair et défini pour les jeunes patients et patientes des HUG. 

 

Chefs de projet

Docteur Marco Armando, Privat docent, Département de psychiatrie, Faculté de médecine, Université de Genève

Professeur Stephan Eliez, Professeur ordinaire, Département de psychiatrie, Faculté de médecine, Université de Genève

Docteur Logos Curtis, Médecin adjoint responsable d'unité, Service des spécialités psychiatriques, Département de psychiatrie, Hôpitaux universitaires de Genève

Docteur Rémy Barbe, Médecin adjoint responsable d'unité, Service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux universitaires de Genève