Contexte

Dans la lutte mondiale pour réduire l'impact mondial du Covid, les pays à revenu faible et intermédiaire (PRFI) se trouvent confrontés à d’énormes défis, dus en particulier au manque d'infrastructures et de ressources. Le Geneva Centre of Humanitarian Studies, anciennement CERAH, est une plateforme d’enseignement, de recherche et de réglementation pour l’action humanitaire créée conjointement par le Graduate Institute of International and Development Studies et l’Université de Genève.

Le Centre a décidé très tôt d'offrir à tous les acteurs sur le terrain le partage des études publiées sur le Covid. Il a reçu des demandes de nombreuses organisations, notamment le CICR, MSF, l’OMS Afro, etc. Entre-temps, la Johns Hopkins School of Public Health et la London School of Hygiene and Tropical Medicine ont reçu des demandes similaires. Tous ont décidé d’unir leurs forces et d'utiliser leur expertise et leurs réseaux respectifs pour soutenir l’ensemble des organisations humanitaires et gouvernements face à cette situation.

 

Projet

Le projet consiste à doter les organisations humanitaires et les gouvernements d’outils pertinents pour être en mesure de se préparer, de prévenir et de répondre au Covid, notamment en développant un site web qui récolte et partage les données (issues d’études scientifiquement validées). Cette plateforme Web en libre accès favorise l'échange, l’adaptation et la mise en oeuvre de programmes Covid sur le terrain. Le site propose notamment une cartographie des résumés d'expérience sur le terrain ainsi qu’une analyse des différents axes et expériences. Il facilite l'apprentissage entre différentes organisations dans des contextes variés et permet d'identifier les tendances et les difficultés rencontrées.

 

où en sommes-nous ?

Septembre 2021 : La plateforme a été créée et est désormais accessible à tous les pays du monde entier. 

 

CHEF DE PROJET

Pr Karl Blanchet, Professeur ordinaire pour le CERAH, Faculté de médecine, Université de Genève