contexte

Sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, psoriasis ou encore lupus érythémateux systémique, la liste de maladies auto-immunes inflammatoires est longue. L’inflammation est une réaction normale du corps. Cependant, il arrive parfois que ce mécanisme de défense se dérègle et, en se retournant contre le corps qu’il est censé protéger, provoque des pathologies chroniques comme les maladies auto-immunes ou le cancer, ou alors sur-réagit de manière incontrôlée face à certains pathogènes. De nombreuses stratégies thérapeutiques visent alors à le réguler.

 

projet

Le nouveau Centre de recherche sur l’inflammation (CRIG) de la Faculté de médecine de l’Université de Genève permettra de mutualiser les ressources, de favoriser les collaborations pluridisciplinaires et d’offrir aux médecins une formation de pointe. Les nombreux groupes de recherche travaillant sur l’inflammation - en médecine fondamentale ou en médecine clinique, en collaboration avec les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) - pourront ainsi unir leurs forces face à ces maladies inflammatoires, reconnues comme étant les maladies du siècle. 

 

Chefs de projet

Professeur Cem Gabay, Médecin-chef de service, Service de rhumatologie, Département de médecine, Hôpitaux universitaires de Genève & Professeur ordinaire, Faculté de médecine, Département de médecine, Université de Genève

Professeur Doron Merkler, Médecin adjoint agrégé, Service de pathologie clinique, Département diagnostique, Hôpitaux universitaires de Genève & Professeur ordinaire, Faculté de médecine, Département pathologie et immunologie, Université de Genève