L’Unité d’épidémiologie populationnelle lance le 18 mai une nouvelle étude pour mesurer l’exposition au coronavirus des professionnels des métiers essentiels ayant exercé leur activité durant la période de semi-confinement.

Cette étude est menée en collaboration avec l'Hôpital de La Tour, la clinique de La Colline et la clinique des Grangettes du groupe Hirslanden, ainsi que l’école polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et la CCIG - Chambre de commerce, d'industrie et des services de Genève.

Durant 15 mois, jusqu’à l’automne 2021, les salariés de plusieurs entreprises publiques et privées seront testés. La participation a lieu sur une base volontaire. Les entreprises considérées sont sélectionnées par le comité d'intégrité scientifique de l'étude.

Cette étude est financée par une Fondation privée genevoise, la Fondation des Grangettes et la Fondation privée des HUG.

Lire le communiqué de presse.

Voir le projet