L'équipe du Dr Luc Mallet, professeur à l'Université de Genève et directeur de Fondation Fondamental Suisse, traitent certains patients du programme troubles anxieux des HUG par la stimulation cérébrale profonde. 

Elle consiste à implanter des électrodes qui délivrent dans le cerveau un courant électrique de faible intensité afin de modifier l’activité de ces zones profondes. Cette technique, déjà utilisée avec succès pour traiter la maladie de Parkinson, permet également d'améliorer la compréhension des réseaux neuronaux impliqués dans le TOC. 

Pour en savoir plus, lire l'article dans Pulsations et la description du projet