Parmi les adolescents vulnérables, les jeunes patients transgenres demandent une attention particulière et adaptée à leur identité de genre. Une thématique complexe pour laquelle le personnel médical n'est pas encore suffisamment formé à la prise en charge. Le travail de sensibilitation se fait également auprès du personnel administratif.

Le magazine Pulsations a rencontré l'équipe, au sein du Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent, la Dre Mirjam Dirlewanger, endocrinologue à l’Unité d’endocrinologie et de diabétologie pédiatriques, et le Dr Arnaud Merglen, spécialiste en médecine de l’adolescence dans le Service de pédiatrie générale, qui travaille sur la définition d'une formation spécifique.

Article à lire dans Pulsations