On peut aider les patients victimes d’un événement cardiaque à diminuer les risques de récidive et faciliter leur réhabilitation en les incitant à maintenir une activité physique sur le long terme. Car un accident coronarien ou même une intervention à cœur ouvert n’empêchent en rien de pratiquer une activité physique, même intense, si elle est l’aboutissement d’un entraînement régulier. Encadrés dans une vie plus sportive et plus saine, les personnes atteintes de troubles cardiovasculaires vont mieux ! 

Ce projet est le cinquième événement organisé par cette équipe pour motiver des patients atteints d’une  maladie cardiaque à faire de l'exercice physique et montrer que ces personnes peuvent continuer à rêver et relever des défis. 

  
Stéphane Couty, secrétaire générale de la Fondation privée des HUG, adressant ses mots d'encouragements aux participants. 


Philippe Sigaud, infirmier chargé de projets au Service de cardiologie des HUG, instigateur et organisateur des défis sportifs proposés aux patients.

 
Embarquement : les participants se sont répartis sur quatre barques, toutes encadrées par une équipe de secouristes spécialisés.