Contexte

La période de retour à domicile après une hospitalisation est souvent une période encore fragile et compliquée pour les patients. La continuité des soins est alors assurée par le personnel de l’IMAD, spécialisé dans les soins à domicile. En cas de situation aiguë et en l’absence du médecin traitant, les soignants à domicile n’ont souvent pas d’autre recours que d’envoyer le patient en ambulatoire aux urgences. Ainsi, plus de 2’400 consultations non vitales, de degré 4, sont enregistrées chaque année aux urgences, alors qu’elles générent de l’attente et pourraient être évitées.

 

Projet 

Ce projet instaure une collaboration au sein du réseau de soins que forment l’IMAD, les urgences des HUG et le médecin traitant.

Il propose de soutenir les soins à domicile via une consultation électronique offrant les recommandations des médecins des HUG. L’avantage premier est simple: éviter au patient de se déplacer inutilement aux urgences. Le projet concerne à la fois les patients post hospitalisation mais aussi les patients avec maladie chronique.

 

CHEFFES DE PROJET

Docteure Sanae Mazouri, Médecin cheffe de clinique, Service de médecine de premier recours, Département de médecine communautaire, premier recours et urgences,
Hôpitaux universitaires de Genève

Docteure Olivia Braillard, Médecin adjointe, Service de médecine de premier recours, Département de médecine communautaire, premier recours et urgences,
Hôpitaux universitaires de Genève

 

 

 

Pour aller plus loin

Instant T : L’idée qui vide les Urgences