Contexte

Les patients souffrant de cancers de la peau mènent un immense combat. Au choc psychique du diagnostic et aux douleurs physiques engendrées par ces tumeurs à la surface de la peau, viennent en effet s’ajouter des phénomènes d’exclusion et d’isolement social. Car les lésions provoquées par ces cancers sont non seulement douloureuses, mais très impressionnantes et parfois insoutenables du regard. Il est alors aussi important de soulager que de soigner.

 

 

Projet

Le projet consiste en l’acquisition d’un nouvel appareil d’électro-chimiothérapie qui atténue ces effets. En favorisant une cicatrisation plus rapide et plus complète des plaies, cet appareil permet aux patients de retrouver un soulagement moral, bénéfique pour leur qualité de vie, leur dignité ainsi que la préservation des liens sociaux. Physiquement, l’atténuation des douleurs est aussi le moyen d’aider ces patients à combattre et à garder espoir.

Ce projest est rendu possible grâce au généreux soutien de la Fondation du Groupe Pictet.

 

 

Où en sommes-nous?

Avril 2020: Le nouvel équipement a pu être acquis et le Service de dermatologie et vénéréologie des HUG peut traiter avec succès des patients, avec le soutien du tumeur board des HUG et du CHUV.

 

 

Chef de projet

Docteur Michael Mühlstädt, Médecin adjoint responsable d’unité, Service de dermatologie et vénéréologie, Département de médecine, Hôpitaux universitaires de Genève & Chargé d’enseignement, Faculté de médecine, Département de médecine, Faculté de médecine de l’Université de Genève