Contexte

L’Unité de psychiatrie du développement mental assure la prise en soins de personnes atteintes d'un trouble du développement mental, caractérisé notamment par un trouble autistique, une déficience des fonctions cognitives, du langage, de la motricité ou des performances sociales. Dans cette Unité, on essaie notamment d’améliorer les compétences de communication de la personne et de l’aider à appliquer certaines fonctions cognitives (mémoire, attention, perception, langage.) Les lieux doivent donc être adaptés et organisés en conséquence, à l’abri du public.

 

Projet

Ce projet propose de rénover les parties hospitalières de l’unité pour ces patients en situation de handicap. L’idée est de favoriser non seulement leur confort et leur dignité (soins d’hygiène) mais également leur autonomie, en facilitant leur orientation et l'application de certains programmes d’apprentissage, notamment de gestes quotidiens. Un espace dédié est prévu pour les visites de leurs proches.
Ce projet est la phase 2 d'un programme initié avec le projet "Une chambre sécurisée pour les patients en état de crise psychiatrique grave".

 

OÙ EN SOMMES-NOUS?

Octobre 2020: Les travaux ont été réalisés dans leur intégralité. Les patients bénéficient à présent de chambres plus lumineuses, de sanitaires entièrement rénovés, d’espaces communautaires plus accueillants et une signalétique adaptée.

 

Chefs de projet

Madame Anne-Laure Monod, Infirmière assistante responsable des soins, Département de psychiatrie, Hôpitaux universitaires de Genève
Docteur Markus Kosel, Médecin adjoint agrégé responsable d'unité, Service des spécialités psychiatriques, Département de psychiatrie, Hôpitaux universitaires de Genève