La Journée de l'innovation est organisée par le Centre de l'innovation des HUG. A cette occasion, le jury a attribué le Prix 2021 de l’Innovation au projet « PIMP my HUG » ainsi que deux « trophées » aux projets « Producing My Own Therapy » et « TeamVision for Healthcare ». Quatre autres prix ont été remis: meilleur poster, meilleur pitch, coup de cœur du Jury et prix startup.

Véritable passerelle entre le monde hospitalier, universitaire et le monde économique, la Journée de l’innovation permet de faire connaître les découvertes effectuées aux HUG et à l’UNIGE au secteur industriel et au grand public.

La sélection des lauréat-es, parmi les 21 projets retenus cette année, est assurée par le Jury de la Journée de l’innovation, sous la présidence du Pr Oliver Hartley de la Faculté de médecine de l’UNIGE. Le choix des projets primés se fonde sur les critères suivants: le caractère innovant du projet, son potentiel commercial, le bénéfice pour les patient-es et pour l’institution, la qualité scientifique, ainsi que la qualité de la présentation du projet devant les membres du Jury.

Plus d'infos : 

Photos des projets primés : 

Prix de l'innovation 2021 "Pimp my HUG"

PIMP [Patients In My Pocket] myHUG est une application mobile unique au monde offrant à chaque soignant la liste ciblée et actualisée des patient-es à sa charge, un accès direct aux résultats de laboratoire et d’imagerie, tout en connectant automatiquement les soignants en charge des mêmes patient-es au travers d’une messagerie instantanée. L’application optimise de façon collaborative l’efficience des soins au bénéfice des patient-es. Les études préliminaires montrent un gain substantiel à son utilisation.

Equipe : Frederic Ehrler, Direction des systèmes d’informations, HUG ; Carlotta Tuor et Robin Rey, étudiant-e à la Faculté de médecine UNIGE ; Johan N. Siebert, Service d’accueil et d’urgences pédiatriques, HUG.

  

Trophée de l'innovation 2021 "Producing My Own Therapy"

La technologie des cellules encapsulées (ECT) repose sur la transplantation de cellules modifiées pour la sécrétion d'une protéine thérapeutique. Les cellules sont immobilisées à l'intérieur d'un dispositif biocompatible semi-perméable qui permet, après implantation (c'est-à-dire dans le tissu sous-cutané), la délivrance continue de la protéine d'intérêt, tout en favorisant la survie chronique des cellules greffées. Ici, nous avons généré une lignée cellulaire de myoblastes humains immortalisés, conçue et dédiée aux applications ECT chez l'Homme. Cette lignée cellulaire est une plateforme cellulaire qui peut être utilisée comme usine pour diverses protéines thérapeutiques, notamment des cytokines adjuvantes, des anticorps monoclonaux ou des antigènes viraux.

Equipe : Aurélien Lathuilière, Département d'oncologie et Service de gériatrie, HUG, Département de réadaptation et gériatrie, Faculté de médecine UNIGE ; Rémi Vernet, Emily Charrier, Muriel Urwyler, Olivier Von Rohr du Département d’oncologie, HUG / Département de médecine, Faculté de médecine UNIGE ; Patrick Salmon, Plateforme facultaire de vecteurs viraux, Faculté de médecine UNIGE ; Thomas Laumonier, Département de chirurgie HUG /Département de chirurgie, Faculté de médecine UNIGE ; Julien Grogg Département d’oncologie HUG, Maxivax SA et Nicolas Mach, Département d’oncologie HUG / Département de médecine, Faculté de médecine UNIGE.

Trophée de l'innovation 2021 "TeamVision for Healthcare" et Prix Startup

Les erreurs médicales sont une cause importante mais évitable de décès. Notre solution TeamVision aide les soignants à améliorer leurs capacités de coordination pour minimiser le risque d’incidents. Basée sur une technologie d’intelligence artificielle, l'analyse et la visualisation des dynamiques de groupe offrent des mesures objectives permettant de s'entraîner à identifier et anticiper les situations à risque.

Equipe : Donald Glowinski, Emmanuel Badier et Florian Buccheit, Centre Interfacultaire des Sciences Affectives (VISA), UNIGE ; en partenariat avec le Centre Interprofessionnel de Simulation.

 

Prix coup de coeur "Bilifree"

L’encéphalopathie à bilirubine du nouveau-né est probablement l’une des causes principales d’handicap dans les pays à faibles ressources. Le dépistage et le traitement nécessitent des mesures dans leurs premiers jours de vie qui sont actuellement trop onéreuses. Ce projet à caractère humanitaire a pour objectif de développer et valider un outil de mesure de la bilirubine sanguine low-cost.

Equipe : Liv Christen, Laure Potier de Courcy, Sabrina Ortu, Riccardo Pfister Service de Néonatologie et Soins Intensifs pédiatriques, DFEA, HUG

 

Prix du meilleur poster "C.O.A.C.p, coupe-ongle à commande pédestre"

Suite à un AVC pontique paramédian droit en janvier 2018, M. Cruz a gardé des séquelles au membre supérieur et inférieur gauche qui sont actuellement parétiques. Cela a eu un impact dans son indépendance au quotidien : il lui est impossible de se couper les ongles de la main droite, seul. M. Cruz a souhaité retrouver une indépendance maximale pour exécuter cette tâche. Il a donc imaginé et confectionné un moyen auxiliaire pour pallier cette difficulté : un coupe ongle à commande pédestre qui pourrait être utile pour d'autres patient-es présentant une plégie ou parésie d’un membre supérieur.

Equipe : Paul Cruz et Isabel Rodriguez, patient et proche aidante /  Blandine Le Mène, ergothérapeute

Prix du meilleur pitch "Identification de nouveaux biomarqueurs sanguins par analyses protéomiques chez les nourrissons victimes du Syndrome du bébé secoué

Le but de notre étude est de mettre en évidence un ou des biomarqueur(s) associés au syndrome du bébé secoué (SBS) permettant de faciliter son dépistage en clinique. Notre étude de faisabilité rétrospective a mis en évidence, par analyses protéomiques, des biomarqueurs sanguins caractéristiques du SBS en comparaison avec des nourrissons décédés de mort subite. Ces mises en évidence de différents biomarqueurs du SBS donnent l’opportunité d’ouvrir un nouveau pan de recherche dans la maltraitance infantile.

Equipe : Kim Wiskott, Federica Gilardi, Aurélien Thomas, Tatjana Sajic, Tony Fracasso Centre Universitaire Romand de Médecine Légale, Hôpitaux Universitaires de Genève