Contexte

La pandémie de SARS-CoV2 s’est rapidement répandue en Europe en février-mars 2020. Dès lors ont été démontrés une influence inhabituelle de l’infection Covid-19 sur la coagulation et un risque anormalement élevé de complications thrombotiques, surtout veineuses.
En particulier, les patients hospitalisés avec maladie sévère souffrent de thromboses veineuses profondes, d’embolies pulmonaires et d’autres manifestations thrombotiques (thrombose de filtre d’hémodialyse ou thromboses artérielles). Ces événements ont été observés malgré les mesures préventives hospitalières habituelles d’anticoagulation à doses basses, appelées « thromboprophylaxie ».

Ces observations ont naturellement conduit à l’hypothèse de l’anticoagulation à hautes doses comme traitement de la maladie Covid-19. En plus d’une forte protection contre les événements thrombotiques, des études de laboratoire et cliniques suggèrent un bénéfice des anticoagulants dans l’atteinte pulmonaire inflammatoire retrouvé dans cette maladie (appelé syndrome de détresse respiratoire aigu) et peut-être un effet antiviral contre d’autres virus de la famille du SARS-CoV2. De ce faisceau d’évidence est née l’idée d’un essai randomisé comparant différentes doses d’anticoagulation pour le traitement de la maladie Covid sévère.

 

Projet

Seul un essai randomisé contrôlé permet de démontrer l’effet de l'intervention d’un médicament sur une maladie, en raison des biais de confusion présents dans toute étude observationnelle. Ainsi, nous avons travaillé durant la première vague à mettre sur pied un ambitieux essai randomisé contrôlé, initialement mono-centrique, et désormais multicentrique Suisse.

Cette étude randomise les patients hospitalisés pour une maladie Covid-19 sévère à une anticoagulation à dose basse standard ou à une anticoagulation à dose élevée, durant l’hospitalisation. Les participants sont inclus au début de leur hospitalisation en Médecine ou après leur transfert aux Soins intermédiaires ou Soins intensifs. Le traitement est administré durant l’hospitalisation, au maximum durant 30 jours, avec un suivi régulier.

 

Où en sommes-nous ?

Mai 2022 : Un essai clinique randomisé (COVID-HEP) a été mené chez des patients hospitalisés pour un Covid sévère, pour comparer deux doses différentes d’un traitement anticoagulant. Entre avril 2020 et juin 2021, 159 patients ont participé à cette étude, dans 4 hôpitaux suisses dont les HUG. Les résultats n’ont pas montré de différence de pronostic entre la dose faible d’anticoagulant (standard) et la dose plus élevée, en termes de survie, thrombose ou embolie pulmonaire et atteinte de la coagulation. Ce projet a permis d'éviter une surmédicalisation des patients à risques.

Ce projet est terminé et a fait l'objet de publications scientifiques dans des revues à politique éditoriale :

Blondon M, Robert-Ebadi H. Covid-19, anticoagulation et maladie thromboembolique veineuse : qu’a-t-on appris ? [COVID-19, anticoagulation and venous thromboembolism: what have we learned ?]. Rev Med Suisse. 2021 Dec 8;17(762):2140-2144. French. PMID: 34878743.

Fontana P, Casini A, Robert-Ebadi H, Glauser F, Righini M, Blondon M. Venous thromboembolism in COVID-19: systematic review of reported risks and current guidelines. Swiss Med Wkly. 2020 Jun 21;150:w20301. doi: 10.4414/smw.2020.20301. PMID: 32640479.

Longchamp G, Manzocchi-Besson S, Longchamp A, Righini M, Robert-Ebadi H, Blondon M. Proximal deep vein thrombosis and pulmonary embolism in COVID-19 patients: a systematic review and meta-analysis. Thromb J. 2021 Mar 9;19(1):15. doi: 10.1186/s12959-021-00266-x. PMID: 33750409; PMCID: PMC7942819.

Tritschler T, Mathieu ME, Skeith L, Rodger M, Middeldorp S, Brighton T, Sandset PM, Kahn SR, Angus DC, Blondon M, Bonten MJ, Cattaneo M, Cushman M, Derde LPG, DeSancho MT, Diehl JL, Goligher E, Jilma B, Jüni P, Lawler PR, Marietta M, Marshall JC, McArthur C, Miranda CH, Mirault T, Morici N, Perepu U, Schörgenhofer C, Sholzberg M, Spyropoulos AC, Webb SA, Zarychanski R, Zuily S, Le Gal G; International Network of VENous Thromboembolism Clinical Research Networks INVENT-VTE. Anticoagulant interventions in hospitalized patients with COVID-19: A scoping review of randomized controlled trials and call for international collaboration. J Thromb Haemost. 2020 Nov;18(11):2958-2967. doi: 10.1111/jth.15094. Epub 2020 Oct 1. PMID: 32888372.

Bertoletti L, Bikdeli B, Zuily S, Blondon M, Mismetti P. Thromboprophylaxis strategies to improve the prognosis of COVID-19. Vascul Pharmacol. 2021 Aug;139:106883. doi: 10.1016/j.vph.2021.106883. Epub 2021 Jun 4. PMID: 34091065; PMCID: PMC8177305.

Blondon M, Cereghetti S, Pugin J, Marti C, Darbellay Farhoumand P, Reny JL, Calmy A, Combescure C, Mazzolai L, Pantet O, Ltaief Z, Méan M, Manzocchi Besson S, Jeanneret S, Stricker H, Robert-Ebadi H, Fontana P, Righini M, Casini A. Therapeutic anticoagulation to prevent thrombosis, coagulopathy, and mortality in severe COVID-19: The Swiss COVID-HEP randomized clinical trial. Res Pract Thromb Haemost. 2022 May 18;6(4):e12712. doi: 10.1002/rth2.12712. PMID: 35599701; PMCID: PMC9116142.

 

chef de projet

Docteur Marc Blondon, Médecin adjoint agrégé, Service d'angiologie et hémostase, Département de médecine, Hôpitaux universitaires de Genève & Privat docent, Département de médecine (DEMED), Faculté de Médecine de l’Université de Genève

Docteur Alessandro Casini, Médecin adjoint agrégé, Service d'angiologie et d'hémostase, Département de médecine, Hôpitaux universitaires de Genève & Privat docent, Département de médecine (DEMED), Faculté de Médecine de l’Université de Genève