Contexte

Aux urgences pédiatriques et à l’hôpital en général, les enfants sont régulièrement soumis à des soins anxiogènes et douloureux. La littérature scientifique indique que la réalité virtuelle est une aide thérapeutique en de nombreuses circonstances. En effet, le patient étant plongé dans un autre monde, il est oublie la réalité et son quotidien. L’immersion, grâce à un casque de réalité virtuelle, permet aux patients de s’évader et au cerveau de d’atténuer l’anxiété et la douleur de façon notable. C’est donc un outil précieux pendant des soins tels qu’une ponction veineuse ou capillaire, une pose de voie veineuse, des soins de plaies, sutures de lacération, une ponction lombaire, etc.

 

Projet

Ce projet vise à améliorer la prise en charge de l’anxiété et de la douleur des enfants, en se mettant à jour et en obtenant un système de réalité virtuelle adapté à leur âge. Différents programmes seront installés, à configurer selon la problématique et les soins.

 

Chefs de Projet

Docteur Cyril Sahyoun, Médecin adjoint, Service d'accueil et d'urgences pédiatriques, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux Universitaires de Genève & Docteur, Département de pédiatrie, gynécologie et obstétrique (PETRI), Faculté de médecine de l’Université de Genève
Madame Stéphanie Mermet, Infirmiere spécialisée, Service d'accueil et d'urgences pédiatriques, Département de la femme, de l'enfant et de l'adolescent, Hôpitaux Universitaires de Genève
Professeur David Rudrauf, Professeur associé, Section de psychologie (PSICO), Faculté de médecine de l’Université de Genève

Galerie Photo

Pour aller plus loin

20.04.2021 | Radio Lac